EXPO

Max Brolet et Coralie Schalenbourg

> du 7 au 29 juin 2019

Max Brolet donne à voir une intrication de petits objets connectés entre-eux qui témoignent d’un imaginaire fécond. Coralie Schalenbourg, à travers ses magnifiques dessins, nous montre ses fantômes. Elle se questionne par rapport au monde dans lequel nous vivons...

 

Tous les deux diplômés de Saint-Luc, en graphisme, ils ont pourtant chacun leur particularité.

«Je suis plus dans la réalisation d’œuvres froides et abstraites inspirées par l’architecture “brutaliste”. Je suis fasciné par la géométrie et je travaille avec beaucoup de précisions», explique Max Brolet.

«Quant à moi, je suis plutôt dans la sensibilité, je laisse courir le crayon et je dessine surtout des visages. Mes œuvres sont plus inspirées du minimalisme et du cubisme», ajoute Coralie Schalenbourg. Lors d’un de leur cours à Saint-Luc sur la technique de linogravure, Max a eu un véritable coup de cœur et se forme de manière autodidacte. Pour Coralie, l’histoire est tout autre puisqu’elle n’a au départ pas accroché avec la technique. C’est Max qui l’initiera à cette passion désormais commune.

 

>Galerie d'art du Château Mottin

 Rue de Landen, 23 à 4280 Hannut

 Tél.: 019 51 90 63