Visite à la Galerie d'Art du Château Mottin

Décoder l’art, comprendre la démarche d'un artiste est parfois plus facile avec l’aide d’un animateur culturel.  L'équipe du Centre culturel de Hannut a eu la chance de faire découvrir l'exposition de Charles Van Lith  à un groupe  du Collectif Logement

 

Charles Van Lith est photographe, graphiste et utilise exclusivement ses propres photographies, matériau de base transformés d'expérimentations techniques et picturales pour créer ce qu'il appelle ses Lithogrammes.

 

Discussions, ressentis et échanges très riches malgré la barrière de la langue ... Défi réussi !

Architecture insolite

Donner des clés de lecture, comprendre la démarche d'un artiste, échanger, rencontrer, débattre et faire découvrir de nouveaux horizons, tels étaient les objectifs de cette sortie culturelle organisée lors d'une magnifique journée de septembre.

 

Cap sur l'entité de Borgloon :

Les œuvres d’art disposées dans le paysage incitent les passants et les visiteurs à poser un regard différent sur leur environnement. Il est vrai que le paysage contient bon nombre d’histoires, qui ne sont pas toujours visibles du premier coup d’œil. Des artistes reconnus, mais aussi de jeunes talents, se mettent à l’œuvre en Hesbaye. Tous observent et utilisent à leur manière la corrélation entre le paysage et le contexte local.

 

Fin du voyage avec la tour d'Eben Ezer de Robert Garcet.

Ne craignez pas l'étroit chemin à parcourir pour y parvenir. Il n'empêche que le détour en vaut la peine car le curieux, s'il n'y trouve pas ce qu'il recherche, y découvrira une tour de silex, un univers hors du commun, un site empreint d'ésotérisme lié à l'histoire d'un homme pas comme les autres nommé Robert Garcet.

Robert Garcet a élevé cette architecture autour de trois verbes puissants qui nous interpellent tous : Aimer, Penser, Créer qui résonnent avec les cris de Liberté, Égalité, Fraternité et qui s'interrogent sur les souffrances et les destructions engendrées par les guerres.

 

Au final, une super journée avec tous les ingrédients réunis : soleil, rire, découvertes insolites...

Patrimoine et Art urbain

Pas de parcours ennuyeux bombardé de dates ni de discours sur l’histoire de la ville de Liège, ce qu’a proposé le Centre culturel de Hannut aux institutrices et instituteurs des écoles de Grand-Hallet et Lens-Saint-Remy au mois de juin (2017) était une véritable escapade culturelle parsemée d’endroits insolites dont plusieurs ne soupçonnaient pas l’existence.

 

La mise en bouche était représentée par la Place Saint-Lambert, plus particulièrement par la singulière devanture de la Fnac. Peu savent que, placée juste quelques mètres au-dessus de la porte empruntée par des milliers d’acheteurs par semaine, se trouve une œuvre d’art.

 

Pas n’importe laquelle, il s’agit d’un relief sculpté par Mady Andrien. Cette artiste reconnue internationalement, nous annonce Alain Bronckart, Animateur- Directeur, sera le fil conducteur de l’après-midi.

 

Nous passons ensuite par la fontaine de Halinka Jakubowska qui donne le ton de la visite pour progresser de découverte en découverte à la rencontre de monuments (le Perron), de lieux (la Cour Saint-Antoine), de ruelles (en Neuvice), d’ateliers (Arqontanporin) et d’œuvres implantées dans l’espace public à divers endroits de la ville.

 

A chaque arrêt, Alain nous livre des anecdotes sur la construction, l’histoire, l’artiste. Il rend sa visite vivante et abordable pour tout un chacun. Nous en profitons pour évoquer l’art contemporain, dessiner les contours d’un projet sur l’art à l’école et profiler des moments privilégiés ou art, culture et enseignement se côtoieraient…

 

Avec appréhension, nous levons soudain les yeux vers la Montagne de Bueren et ses 374 marches… Notre guide nous conduit vers une autre destination, du moins, c’est ce que nous pensions. La balade se poursuit à travers les Coteaux : endroits atypiques qui, chose incroyable, sont situés à quelques minutes du centre urbain. Le chemin ascendant nous mène dans la propriété de la peintre Geneviève Van der Wielen qui nous laisse pénétrer dans l’intimité de son atelier. Nous nous laissons ensuite guider dans une ferme gérée par le CPAS et admirer la vue panoramique du « belvédère » de la Citadelle. Nos efforts ont été, d’un seul coup d’œil, largement récompensés.

 

Sur la Place Saint-Barthélemy, les « Principautaires » de Mady Andrien nous scrutent en nous annonçant la fin de l’expédition. Cette journée de balade d’environ 7,5 kilomètres, placée sous le signe de la culture, a permis à tous de traverser des lieux méconnus à deux pas du centre névralgique de la très célèbre ville de Liège.

 

 

INFOS ET RENSEIGNEMENTS :

 

Soucieux de sensibiliser les jeunes mais aussi les professionnels de la jeunesse à leur environnement, d’aiguiser leur propre regard critique et leur ouverture au monde, le Centre culturel de Hannut propose toute une série de visites culturelles à destinations des enfants, ados mais aussi pour les enseignants, animateurs, éducateurs...

 

Tel : 019/51.90.63

info@centreculturelhannut.be